Catégories
Comptabilité

Le crédit d’impôt international

Auteur de l’article Pierre
Pierre, Collaborateur comptable chez Comptalitik

Qui peut bénéficier du crédit d’impôt international ? 

Toutes les entreprises étrangères de production exécutive du secteur audiovisuel peuvent accéder au crédit d’impôt audiovisuel international. À ce jour, le crédit d’impôt est applicable jusqu’au 31 décembre 2022. 

Quelles conditions respecter pour en bénéficier ?

L’entreprise doit être soumise à l’impôt sur les sociétés. Elle bénéficie quand même du crédit d’impôt en cas d’exonération temporaire à l’IS. En outre, l’entreprise doit respecter les conditions suivantes : 

  • Il doit s’agir de prestations effectuées en France en vue de la réalisation d’œuvres cinématographiques ou audiovisuelles
  • Les opérations doivent être exécutées en contrepartie d’une rémunération versée par le producteur dont le siège est situé hors  de France qui a pris l’initiative de la réalisation de l’œuvre, en conserve la maîtrise et en assume la responsabilité.

Quels taux et quels montants de crédit d’impôt international ?

Le taux du crédit d’impôt est de 30 % des dépenses éligibles, et peut même monter jusqu’à 40 % pour les œuvres de fiction à fort effet visuel dont les dépenses françaises relatives à la fabrication numérique d’effets visuels (c’est-à-dire les œuvres réalisées en prises de  vue réelles dont au moins 15 % des plans, soit en moyenne un plan et demi par minute, font l’objet d’un traitement numérique) sont  supérieures à 2 000 000 €. 

Un plafond global de 30 millions d’euros s’applique pour chaque œuvre. Le plafond des aides publiques est à 50 % du coût définitif de production de l’œuvre. 

Quelles sont les dépenses éligibles au crédit d’impôt international ? 

Les dépenses éligibles sont les suivantes : 

  • Les prestations techniques et les autres prestations de la création acquittées par le producteur exécutif français auprès d’autres  opérateurs établis en France ; 
  • Les locations de plateaux de tournage et annexes, de lieux spécifiquement loués pour le tournage (sauf les lieux d’habitation) ; ✓ Les locations de biens meubles corporels ; 
  • Les dépenses de transports et d’hébergement, sous certaines conditions et limites ; 
  • Les dépenses de réception si la dépense ne présente pas un caractère somptuaire et qu’elle soit strictement nécessaire aux  besoins de la production de l’œuvre ; 
  • La rémunération et les charges patronales afférentes pour les artistes-interprètes et les artistes de complément ainsi que des  personnels de réalisation et de production ; 
  • La rémunération versée aux auteurs ainsi que les charges sociales afférentes (sous conditions). 

Il est à noter que les éventuelles subventions d’exploitation doivent être déduites des dépenses éligibles. Les dépenses éligibles sont  plafonnées à 80 % du budget de production de l’œuvre. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter. 

Vous suivez des achats et dépenses de 3 projets simultanément ?

Adoptez la comptabilité analytique, 100% digitale. Grâce à une offre dédiée à la culture, automatisez vos tâches chronophage, mais surtout, améliorez vos échanges avec votre expert-comptable et vos salariés intermittents et permanents !

Vous voulez recevoir nos mots doux ?

Une fois par mois, pas plus. Pas de spam inutile, si l’on décide de vous parler, c’est que l’on a quelque chose d’important à vous dire. En vous inscrivant à notre newsletter vous recevrez des actualités en rapport avec Movinmotion et ses produits, mais aussi des actualités sociales, comptable, juridiques et tout ce qui pourrait vous aider (et si on arrive à vous décrocher un sourire en plus on aura tout gagné)