Catégories
Movinmotion

PORTRAITS : #NosIntermittentsOntDuTalent N°9

Auteur de l’article Emeline
Emeline, Chargée de communication et marketing

PORTRAIT : Isabelle BAZIN, musicienne, auteur, compositeur, interprète, chanteuse…

1- Parlez-nous de vous, de votre métier, vos passions …

Depuis bientôt 23 ans, je joue ma vie sur scène comme musicienne, auteur compositeur interprète, chanteuse, accordéoniste, clown. J’évolue dans divers réseaux, de la musique traditionnelle au théâtre social, de l’hôpital au réseau conte, de saisons culturelles en actions culturelles en milieu psychiatrique… En France et parfois Europe.

2- Qu’est-ce qui vous a donné envie d’exercer ce métier ?

Depuis toujours, je me suis imaginée sur scène et mon parcours atypique a fini par m’y déposer! L’envie de partager des émotions fortes avec le public, la nécessité d’exprimer mon petit monde intérieur, la facilité naturelle de « prendre le plateau » m’ont donné la conviction intime que je pourrais m’épanouir dans un métier spectaculaire.

3- Avez-vous une anecdote à raconter concernant votre métier ?

Quelques étapes me reviennent en mémoire : le bout de papier déposé sur la table de la cuisine familiale sur lequel j’avais griffonné à l’adresse de mes parents après 2 ans en fac d’anglais « je me suis inscrite en fac de musico, même si je sais que ce n’est pas ce que vous vouliez ». Le premier cours d’harmonie où je suis émue aux larmes en comprenant qu’un accord est formé par 3 notes qui sonnent simultanément. L’album Valverde de Marc Perrone offert par une amie sur le tarmac de l’aéroport de St Denis de la Réunion après un séjour d’1 an sur l’île, album qui a déterminé mon choix d’instrument à 28 ans : l’accordéon diatonique. Ma décision en 2010 d’enfin mettre en oeuvre mon projet d’album autour de mes compositions, qui s’est concrétisé en 2012 par la sortie « D’Ombres… », puis en 2014 de « Et de lumière ! », et ce mois d’avril 2017, d’un 3ème opus, Vivante. La première partie d’Emily Loizeau dernièrement où tout s’est déroulé comme dans un beau rêve devant une salle comble et conquise !

4- Avez-vous des projets professionnels passés, actuels ou futurs dont vous aimeriez nous parler ?

Je travaille depuis 2014 sur un concert chanson en quartet avec Marie Mazille aux clarinettes et nyckelharpa, Stéphane Arbon à la contrebasse et Sylvain Berger au Rhodes, claviers et machines. Le répertoire est basé sur mes compositions, mais d’autres chansons se sont aussi ajoutées au fil du temps. Voici ce que dit Sarclo à propos de Vivante, enregistré en public avec mon quartet :  » « Je ne suis pas sûre d’assumer tout à fait… » nous dit Isabelle Bazin, avant de chanter une horreur de Reno Bistan : « Mieux vaut queutard que jamais… » rigolade dans la salle. Et moi Sarclo je ne suis pas sûr d’assumer tout à fait : j’aime beaucoup Isabelle Bazin. Elle chante sur son disque des choses douces et bien écrites et vous aurait un air de Michelle Bernard avec son accordéon, mais ses musiciens la tirent vers quelque chose de moderne, vers quelque chose de savant qui pourrait faire penser à Stravinsky. Une musique traditionnelle qui aurait compris Souchon. Une musique modernisée qui tremperait dans un classique non chiant. Et elle a une jolie façon d’être jolie, frimousse à fossettes et rondeur, regard vivant, ça nous change. »
Par ailleurs, je commence l’écriture d’un solo de clown pour une création sur la saison 2019/2020.

5- Pour quelles raisons utilisez-vous Movinmotion ?

J’utilise Movinmotion depuis que des employeurs m’ont proposé de la faire. C’est assez pratique et facile pour faire les démarches et avoir les papiers relatifs aux paies.
 

PORTRAIT : Christian, réalisateur

1- Parlez-nous de vous, de votre métier, vos passions …

La réalisation, c’est pour moi le fruit d’un bon parcours passant par le journalisme, l’édition, la formation en communication mais aussi les métiers de l’animation. Certes, écrire un article, un projet pédagogique ou un scénario, c’est toujours écrire : lui donner vie en images est une autre étape, qui confronte aux contraintes du réel et conduit aux choix des artifices les plus vrais. Inventer sur les sujets les plus divers la plus juste manière de les montrer, pour les donner à voir, c’est un jeu… dont on peut faire son métier ! Un jeu collectif, à mener en équipe.
Depuis quelques années, la pratique du shiatsu, approche de santé japonaise traditionnelle, m’apporte une vision plus large encore du monde et des humains avec lesquels je partage ma vie sur le grand vaisseau Terre.

2- Qu’est-ce qui vous a donné envie d’exercer ce métier ?

La communication, et particulièrement écrite, a toujours était au cœur de mes activités. Le plaisir de ressentir et comprendre pour transmettre est un moteur essentiel pour moi.

3- Avez-vous une anecdote à raconter concernant votre métier ?

Au cours du tournage d’un documentaire, j’ai eu le plaisir de naviguer en barque à moteur sur le Danube, à l’entrée du delta, de pouvoir me faufiler dans les bras secrets formés par le fleuve. Moi, le passionné d’oiseaux qui passait mes vacances d’adolescents dans des affûts et autres cachettes pour observer, voire photographier, le spectacle naturel était tout à coup grandiose et panoramique.

4- Avez-vous des projets professionnels passés, actuels ou futurs dont vous aimeriez nous parler ?

Forcément des envies de documentaire, nombreuses mais difficiles à concrétiser souvent. J’ai accompagné la production de ceux de plusieurs réalisateurs, mais les projets déposés n’ont pas encore trouvé place en production. Autour des volcans, de mes passions, de nos échanges sociaux, les idées ne manquent, certains bien élaborées, d’autres plus embryonnaires, en attente toutes de rencontres synergiques.

5- Pour quelles raisons utilisez-vous Movinmotion ?

C’est un de mes employeurs qui a fait ce choix, et les outils de mémoire et de suivi proposés m’ont bien séduit, remplaçant certains de mes fichiers informatiques bricolés.
 

PORTRAIT : Michèle, comédienne

1- Parlez-nous de vous, de votre métier, vos passions …

Le théâtre c’est… mes tripes ! jouer, jouer et encore jouer ! le plateau m’habite et j’habite le plateau….

2- Qu’est-ce qui vous a donné envie d’exercer ce métier ?

Théâtre depuis 20 ans, rencontre de metteurs en scène professionnels extraordinaires, justes, profonds, sachant aller au fond de vous pour chercher le personnage et vous faire… naître !

3- Avez-vous une anecdote à raconter concernant votre métier ?

Toutes les pièces sont sujettes à histoire de troupes ! j’ai eu la chance de partager tous mes projets avec des comédiens agréables, énergiques et passionnés. Un jour à Marseille, au Divadlo, une troupe s’était annulée. Avec ma partenaire de « Deux Femmes », nous étions présentes avec l’auteur Claude Broussouloux qui dit que l’on peut remplacer efficacement la troupe dédite ! et hop, nous voilà programmées… un super souvenir ! comme tant d’autres…. Jouer à l’école des ingénieurs à Marseille dans un créneau réservé pour la culture dans une écoute extraordinaire sans un bruit dans la salle, sans un toussotement, sans blabla… formidables étudiants ‘présents’ !

4- Avez-vous des projets professionnels passés, actuels ou futurs dont vous aimeriez nous parler ?

Pièce co-écrite avec Karine Dufaut jouée plusieurs fois, projet fort qui ne fait dire au public que du positif. On continue à la transporter !

5- Pour quelles raisons utilisez-vous Movinmotion ?

Vous êtes un réseau supplémentaire et j’ai envie de mieux vous connaître, merci !
 
 
 

Vous voulez recevoir nos mots doux ?

Une fois par mois, pas plus. Pas de spam inutile, si l’on décide de vous parler, c’est que l’on a quelque chose d’important à vous dire. En vous inscrivant à notre newsletter vous recevrez des actualités en rapport avec Movinmotion et ses produits, mais aussi des actualités sociales, comptable, juridiques et tout ce qui pourrait vous aider (et si on arrive à vous décrocher un sourire en plus on aura tout gagné)