Catégories
Coronavirus Intermittents

Covid-19 : l’État soutient les « jeunes intermittent·e·s »

Auteur de l’article
Cyriane, Chargée de l'assistance aux intermittents du spectacle

Nouvelle mesure annoncée par le gouvernement : l’allocation d’aide au retour à l’emploi jeune technicien·ne et artiste du spectacle aussi appelée allocation “jeune intermittent”. Elle vient d’être mise en place dans le but d’aider les artistes et technicien·e·s de moins de 30 ans, dits “primo-accédants”, à ouvrir leurs droits au régime de l’intermittence dans le contexte de la crise du Covid-19.

 “Primo-accédants” ça veut dire quoi ?

On considère comme “primo-accédants”, les technicien·e·s et artistes du spectacle n’ayant pas encore ouvert de droits aux annexes 8 et 10 du règlement d’assurance chômage (annexes qui concernent les intermittent·e·s du spectacle). 

En quoi consiste cette mesure au sein du contexte Covid-19 ?

L’allocation jeunes intermittent·e·s permet aux primo-accédants de moins de 30 ans n’ayant pas réussi à réunir leurs 507 heures sur une année,  de bénéficier d’une allocation minimale pendant 6 mois. 

Ce délai de 6 mois est mis en place pour donner la possibilité aux salarié·e·s de réunir les heures manquantes pour atteindre 507 heures, tout en étant indemnisé·e·s : 

  • allocation journalière de 38 € pour les technicien·ne·s du spectacle (annexe 8)
  • allocation journalière de 44 € pour les artistes du spectacle (annexe 10)

Rappel : si vous cotisez des heures au sein des deux annexes, vous dépendrez de l’annexe dans laquelle vous aurez cotisé le plus d’heures. 

Qui est concerné·e ?

Les conditions pour bénéficier de cette allocation sont les suivantes : 

  • Justifier d’une date de fin de contrat de travail située entre le 1er septembre 2021 et le 28 février 2022.
  • Avoir moins de 30 ans à la date de votre dernière fin de contrat de travail. 
  • N’avoir jamais ouvert de droits à l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) au titre des annexes 8 ou 10 (régime spécifique d’assurance chômage des intermittent·e·s du spectacle).
  • Remplir les conditions habituelles d’accès à  l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE). (Voir page 4 du guide de l’intermittent·e du spectacle de Pôle emploi). 
  • Avoir travaillé au moins 338 heures au titre des annexes 8 ou 10 (au lieu des 507 heures habituelles). 

Comment toucher cette allocation ?

Pour toucher cette allocation, vous devez être inscrit·e à en tant que demandeur·se d’emploi ou avoir une demande d’allocation en cours d’inscription. Plus d’informations !

Les textes de références et sources :

Une question sur les allocations, l’ARE de rattrapage ou les franchises ? N’hésitez pas à consulter les différents articles de Pôle emploi pour plus de détails et d’informations :

Intermittents : comment faites-vous pour suivre vos heures ?

Une chose est sûre : vous devriez laisser la technologie s’en occuper pour vous ! Choisissez un assistant 100% gratuit qui vous aide à fluidifier vos échanges avec vos employeurs, consulter votre planning, trouver votre prochain contrat mais, surtout, à suivre vos heures et vos droits en temps réel !

Gardez un oeil sur l’ensemble de votre situation professionnelle, partout, à tout moment et gratuitement !

Vous voulez recevoir nos mots doux ?

Une fois par mois, pas plus. Pas de spam inutile, si l’on décide de vous parler, c’est que l’on a quelque chose d’important à vous dire. En vous inscrivant à notre newsletter vous recevrez des actualités en rapport avec Movinmotion et ses produits, mais aussi des actualités sociales, comptable, juridiques et tout ce qui pourrait vous aider (et si on arrive à vous décrocher un sourire en plus on aura tout gagné)